L'histoire d'un Maître Chocolatier - Caramélier®

 

JPG - 11.3 ko
Henri Le Roux :
un passionné depuis toujours

Les débuts d'un talentueux artiste du goût

Déjà tout petit, Henri Le Roux, est immergé dans la gourmandise : Louis Le Roux, son père, était un célèbre pâtissier : c'est lui qui a préparé le dessert lors du banquet servi au Bilmore Hotel à New York pour fêter l'élection de Franklin Roosevelt en 1933. Après avoir travaillé 6 ans aux Etats-Unis et 1 an en Australie, Louis Le Roux revient en France à Pont-l'Abbé dans le Finistère et crée sa pâtisserie.

Après trois ans d'apprentissage dans la pâtisserie de ses parents, Henri Le Roux part étudier le métier de chocolatier en Suisse, à la très réputée COBA, à Bâle, alors la seule école de confiserie au monde.

Henri Le Roux retourne en 1965 à Pont-l'Abbé pour reprendre la pâtisserie familiale après un bref passage à Paris puis à Tours. En 1977, il revend l'affaire et crée sa propre chocolaterie à Quiberon dans la ville d'origine de sa femme, Lorraine. Le choix de Quiberon est né d'une envie de changement, de plus, la Thalasso créée en 1964 par Louison Bobet, le grand cycliste, amenait une clientèle à l'année en ce lieu estival et saisonnier.

 

De pâtissier à caramélier

JPG - 16 ko
Henri et Lorraine Le Roux dans la Boutique de Quiberon

Après son installation à Quiberon, Henri Le Roux décide de ne se consacrer qu'à la fabrication de glaces et de chocolats. Mais il cherche une confiserie inédite, un produit nouveau et simple, pour se démarquer et se faire connaître. L'évidence même s'est imposée : « Nous sommes en Bretagne, autant faire quelque chose avec le beurre salé… ». Après trois mois d'essais, la recette est prête : un caramel au beurre demi-sel auquel sont ajoutées des noix, noisettes et amandes concassées pour lui donner sa texture unique.

Et voilà comment il a mis au point la recette qui, contre toute attente, fera son succès et le rendra célèbre dans le monde entier : le caramel au beurre salé !

La première année il s'en écoule 400 kg, la deuxième 700 kg et ainsi de suite… la renommée s'acquiert via un bouche-à-oreille efficace avant que la presse ne s'empare du phénomène !

 

Un succès mérité

JPG - 8.2 ko
Le délicieux CBS®

En 1980, il remporte le prix du Meilleur bonbon de France au Salon international de la confiserie à Paris. Dès lors, tout le monde va essayer de le copier mais sans jamais l'égaler, sa saveur étant vraiment unique.

En 1981, pour faire face aux nombreux imitateurs, il dépose la marque CBS® (pour « Caramel au Beurre Salé »).

Le succès du CBS® est planétaire, une fois initiés, les clients sont conquis et affluent de Quiberon, puis de toute la Bretagne, de toute la France jusqu'au Japon !

 

Le plus long caramel du monde !

En 1997, pour fêter les 20 ans de leur chocolaterie à Quiberon, Henri et Lorraine Le Roux ont l'idée originale de fabriquer le plus long caramel au beurre salé du monde : 567.85 mètres représentant plus de 200 kg de caramel, l'équivalent de 24 000 caramels ! Le fruit de la vente fût reversé au profit du service pédiatrie de l'hôpital Curie à Villejuif et de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer).

Découvrez l'histoire d'Henri Le Roux et du caramel au beurre salé dans le livre « Caramel & beurre salé » d'Henri Le Roux et Bénédict Beaugé, disponible dans notre boutique en ligne !

 

Meilleur chocolatier de France !

Henri Le Roux se distingue également grâce à ses chocolats, il a le génie pour associer les meilleurs crus de cacao avec des garnitures subtiles qui révèlent les harmonies gustatives de ses créations.

Ainsi, en 2003, le Guide des Croqueurs de Chocolat classe Henri Le Roux Meilleur Chocolatier de France, en lui décernant la note maximum de 5 tablettes, 1er ex-aequo avec Jean-Paul Hévin et Robert Linxe, de la Maison du Chocolat !

Henri Le Roux est membre de "L'Académie Française du chocolat et la Confiserie".

 

Les spécialités d'Henri Le Roux

Outre le délicieux CBS, Henri Le Roux compte à son actif plus de 80 créations. Citons notamment l'exceptionnel Truffe de Truffe®, mariage inédit d'une ganache moelleuse au chocolat et de la truffe fraîche, le chocolat le plus luxueux du monde !

JPG - 17.4 ko
La Truffe de Truffe®, le chocolat le plus luxueux du monde !

Il y a également bien d'autres délices, qui portent tous un nom, tels le Soizig, chocolat au praliné et crumble de blé noir, l'Aliberts, ganache à l'infusion de thym sur socle de massepain au citron vert ou le "Ch'tou®", une coque de chocolat amer renfermant un coeur de caramel au beurre et au lambig. Sans oublier les tablettes de grands crus ou d'assemblage, les caramels assortis (citron vert, tatin, blé noir, chocolat amer…) ou le merveilleux Caramélier® pour napper crêpes, tartines et tartes aux pommes…

Retrouvez tous ces délicieux plaisirs dans notre boutique en ligne !

 

Une rencontre au pays du soleil levant

Les japonais adorent les caramels au beurre salé du maître caramélier. En 2004, Henri Le Roux rencontre les gens de Yoku Moku, société japonaise de pâtisserie haut de gamme, qui l'ont invité à faire le Salon du Chocolat de Tokyo. Voici le début d'une grande amitié qui donnera naissance à une collaboration de qualité. En effet, en 2006, Henri Le Roux décide de céder son affaire à ces professionnels du bon goût qui sauront perpétuer la tradition du goût et de la qualité.

JPG - 7.7 ko
Le "Très Grand Laboratoire" de Landevant

Ainsi, la marque se modernise et se dote de sa nouvelle identité visuelle. En mai 2007, une boutique Henri Le Roux voit le jour à Tokyo au Japon.

L'atelier de Quiberon étant devenu trop petit pour l'exportation au Japon, c'est à Landévant que s'ouvre en juin 2008 un nouveau site de production, le TGL : un Très Grand Laboratoire de 2300 m² auquel vient s'ajouter une boutique. Vous pouvez d'ailleurs venir visiter les ateliers !

 

Une méthode de fabrication toujours artisanale

Au nouveau laboratoire de Landévant, la fabrication est restée entièrement artisanale, nous refusons de produire de manière industrielle ! Nos cacaos sont rigoureusement choisis selon la provenance et la qualité de la fève : Vanuatu, São Tome, Colombie, Venezuela, Madagascar.... Nos fournisseurs sont soigneusement sélectionnés. Nous n'utilisons que des produits naturels (sans OGM !) et aucun conservateur. Voici le secret de la qualité !

 

Les robes décorées en chocolat par Henri Le Roux pour les défilés haute couture du Salon du Chocolat

La tradition du Salon du Chocolat est d'organiser un défilé haute couture, de vêtements et d'accessoires cacaotés, reposant sur l'alliance d'un couturier et d'un maître chocolatier de renom. Fortement lié au rêve, cet événement est organisé au profit de la Fédération « La Voix de l'Enfant », représentée notamment par Carole Bouquet et Mathieu Johann, qui regroupe plus de 50 associations caritatives. Henri Le Roux n'a pas dérogé à la tradition et a mis ses talents d'artiste à contribution pour la décoration de ses robes :2000 : Robe Pierre Balmain portée par Charlotte Valandrey.

  • 2001 : Robe haute couture Pierre Balmain créée par Oscar de la Renta, portée par la comédienne Gabrielle Lazure.
  • 2004 : Robe créée par Sylvain Le Roux et Marine Labarte, portée par Nathalie Yannetta et sa fille Salomé.
  • 2005 : Robe de mariée « Le Rêve du Papillon » créée par Aurélie Cherell, portée par Alizée.
  • 2006 : Robe créée par Aurélie Cherell, portée par Sandrine Quétier.
  • 2007 : Robe créée par Aurélie Cherell, chapeau créé par la chapelière Fabienne Guénault, portés par Anita.
  • 2008 : Robe créée par Fanny Liautard, portée par Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006.
  • 2009 : Robe créée par Márcia de Carvalho, portée par Carole Brana.
JPG - 23.4 ko JPG - 10.9 ko JPG - 10.5 ko

La robe 2009 portée par Carole Brana

La Robe 2001 de Pierre Balmain La Robe 2007 d'Aurélie Cherell